Créer des espaces bibliothèques servant de centres sociaux culturels pour les enfants. « Le troisième lieu »

 

Ce lieu présente des espaces plus orientés vers la sociabilité et la mixité  des publics et de l’offre documentaire. Ce qui caractérise le troisième lieu, est sa vocation sociale affirmée. La bibliothèque  propose à ses usagers des formes de « vivre ensemble » multiples, un cadre convivial propice au bien-être.

Véritable lieu de vie, ces centres vont fédérer leurs usagers autours de projets culturels et sociaux en dépassant le périmètre traditionnellement imparti à la bibliothèque. Ils proposeront  une offre élargie et des  services novateurs intégrant de nouvelles approches de la culture et de la découverte. Une mutation de centre de culture et d’information communautaires. Si le livre reste au cœur de notre offre et légitimant l’appellation de bibliothèque. Ce lieu se veut : de culture, d’études, d’apprentissage, de détente, de loisir, mais aussi fondamentalement un lieu de rencontre de vie pour les jeunes usagers habitants d’un même quartier ou d’une même ville.

Les structures de taille plus modeste et l’aménagement des espaces sobres et conviviaux à la fois favoriseront également le développement d’échanges plus personnels et d’une atmosphère  « familiale » en rupture avec une culture élitiste, invitant tous les publics au partage du savoir.

De par ce concept, accéder à un horizon de possibilité élargi qui invite à imaginer un fonctionnement et des animations qui favoriseraient davantage la sociabilité.

Avec la participation des élus locaux dans les quartiers, proposer des ateliers par thèmes. Une animation globale ou les parents peuvent participer.

Des échanges de connaissances par exemple : un forgeron peut venir parler de son métier aux enfants. Ou un tisserand, ou un potier, ainsi de suite…. C’est la vision de l’association qui pourra se développer avec le temps.